12EDITORIAL. Dix ans de protection des droits de l’Homme sur le continent africain. C’est le chemin parcouru par la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples jusqu’en 2016. En dix années d’existence, l’illustre chambre de l’Union Africaine a mené des activités de protection des droits de l’Homme à travers des Décisions rendues sur des affaires enregistrées auprès d’elle. Elle s’est également investie dans la sensibilisation des Etats afin d’obtenir la ratification du Protocole portant création de la Cour africaine par une partie assez importante des pays membres de l’Union africaine. Plus encore, la Cour a continué de sensibiliser ces Etats en vue de les encourager à faire la Déclaration permettant aux ONG et aux individus de la saisir directement Pour célébrer cet anniversaire, la Cour africaine s’est entourée de ses partenaires les 21 et 22 novembre 2016 à Arusha,

 à l’occasion d’un important symposium. Du 23 au 26 novembre 2016, l’institution a enchainé avec la tenue du Cinquième Dialogue annuel de haut niveau sur la démocratie, les droits de l’Homme et la gouvernance en Afrique. Ces deux évènements, enrichis de programmes forts intéressants, méritent bien que cette édition du Recif Magazine s’y attarde. A ce sujet, vous trouveriez des articles internes à la rédaction du Recif, mais nous vous proposons également le regard d’autres confrères d’autres pays africains, sur le sujet. D’autres questions d’actualité vous seront bien également proposées dans les pages qui suivent, notamment l’élection de deux nouveaux juges à la Cour africaine et leur prestation de serment à Arusha. Vous dégusteriez également l’actualité au niveau de Cameroon youths and students forum for peace (CAMYOSFOP).
Première de l’année, la présente édition vient rompre avec les éditions antérieures. Elle marque en effet le début d’une nouvelle périodicité de publication. A partir de ce mois, le magazine passe de mensuel à trimestriel en raison des exigences budgétaires liées à sa production. Nous nous en excusons et œuvrons à revenir aux publications mensuelles. D’ici là, nous envisageons recourir à une présence active sur la toile avec notamment la mise en ligne d’un site internet à travers lequel vous pourrez avoir des nouvelles des institutions de l’Union Africaine, où que vous soyez.
A nos chers lecteurs qui apprécient le Magazine, nous vous en remercions. L’occasion pour nous de solliciter votre indulgence et de vous exhorter à continuer de nous appuyer, notamment à travers le financement des déplacements permettant de couvrir une grande partie des activités menées par et au sein de l’Union africaine. Un appel est également lancé à tout potentiel partenaire. Votre appui multiforme contribuerait sans doute à une production plus régulière de votre magazine. A chacun et à tous, nous disons merci, merci de nous suivre, merci de suivre à travers votre magazine les débats au sein des institutions de l’Union africaine.
A chacun et à tous, recevez en ce début d’année, nos vœux de bonheur, de santé et de prospérité pour la Nouvelle année. Que 2017 nous conduise vers un objectif commun, celui de renforcer en Afrique le système de promotion et de protection des droits de l’Homme.
Bonne et heureuse année 2017.

A PROPOS DU RECIF

logo

Réseau des journalistEs Camerounais
pour les Institutions panaFricaines
(RECIF)
Yaoundé, Cameroun
+237 699 951 296
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.recif-cameroun.org

Liens utiles

Union africaine (Addis-Abeba)
Cmmunauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC)
Cours africaine des droits de l'homme et des peuples (Arusha)
Commission africaine des droits de l'homme
Parlement panafricain
Cour de justice de l'Afrique de l'Est
Cour de justice de la CEDEAO
Tribunal de la SADC
COMESA
Cliquez ici pour plus de liens

Connexion membres