tca mbalmayo 25.04.2018

Un an après les travaux des 16 et 17 mars 2017 à l’hôtel Relais Saint André de Mbalmayo, une trentaine de journalistes, membres de la société civile et autres experts sont à nouveau rassemblés à Mbalmayo à l’initiative de la CAMYOSFOP et du Ministère des relations extérieures (MINREX).

Deux jours durant, soit du 25 au 26 avril, cinq experts de haut vol auront à s’entretenir avec une trentaine de journalistes et professionnels des médias ainsi que quelques représentants de la société civile, sur le rôle des journalistes et professionnels des médias dans le processus d’internationalisation du TCA au Cameroun.

La première journée a été marquée par trois discours respectivement de M. NGALIM Eugine Nyuydine en sa qualité de Directeur exécutif de CAMYOSFOP (Cameroon Youths and Students Forum for Peace), Mme PEKASSA NDAM Dominique, Consultante/Coordonnatrice du Réseau des journalistes camerounais pour les institutions panafricaines (RECIF) et de M. MOUNGUI MEDI Lasconi, représentant le Ministre des relations extérieures (MINREX) à ses travaux de Mbalmayo et par ailleurs Chef service des Nations Unies et la coopération décentralisée.

Passée la phase protocolaire clôturée par une photo de famille de tous les participants à ces travaux de Mbalmayo, la série d’échanges fructueux de la première journée a débuté par une double intervention du Colonel/Docteur Jacques Didier Lavenir MVOM, Coordonnateur du Centre for Peace, Security and Armed Violence Prevention (CPS-AVIP) en Afrique Centrale. L’expert de renommée mondiale s’est appesanti sur « la présentation du Traité sur le Commerce des Armes (TCA) » ainsi que la « présentation des articles constitutifs dudit traité ». A sa suite, dans l’après-midi, c’est au tour de M. TCHOFFO Rodrigue du MINREX qu’est revenu la charge d’entretenir les journalistes et professionnels des médias sur « le rôle de coordination du MINREX dans le mécanisme de reportage du TCA ». Dernier expert à avoir pris la parole, Mme Yaah Gladys Shang VIBAN, Media/Development Consultant, aura détendu l’atmosphère tout en transmettant des connaissances digestes sur « le rôle des médias comme le quatrième pouvoir pour le plaidoyer de l’implémentation effective du TCA au Cameroun ».

Annonce importante et non des moindre, celle faite par le Directeur Exécutif de CAMYOSFOP lors de son discours de bienvenu, au sujet de l’effectivité dès ce jeudi 26 avril 2018 du Réseau des journalistEs cAmerounais contre la ProLifération Illicite dEs armEs en abrégé REALISE, dont les statuts, le règlement intérieur et le tout premier bureau avec mandat de deux ans, sera mis en place avec le concours de tous les participants, et qui aura entre autres pour missions de

Au terme de l’atelier, un meilleur plaidoyer et des actions de sensibilisation plus approfondies sont attendus de tous les participants, dont une grande partie était présente lors d’un atelier similaire tenu en 2017 en ce même lieu au cœur de la ville de Mbalmayo.
Patrick Dongo

A PROPOS DU RECIF

logo

Réseau des journalistEs Camerounais
pour les Institutions panaFricaines
(RECIF)
Yaoundé, Cameroun
+237 699 951 296
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.recif-cameroun.org

Connexion membres