arms

Un panel d’expert de haut niveau entretiendra les 16 et 17 mars prochains des professionnels des médias sur le TCA.

Sauf changement de dernière minute ou cas de force majeure, le représentant du Ministère des relations extérieures (MINREX) prononcera ce jeudi 16 mars 2016 à l’hôtel Relais Saint Andre de Mbalmayo, le discours d’ouverture de l’atelier de sensisibilisation des Journalistes sur le processus du TCA, à l’initiative de la CAMYOSFOP.

Aux côtés de ce membre du gouvernement attendu dans « la ville cruelle » d’après une celèbre œuvre littéraire camerounaise, seront présents Mgalim Eugine Nyuydine, Executive Director CAMYOSFOP/Chair, Peace and Security Cluster, AU ECOSOCC ; Dominique Pekassa Ndam, Coordonnatrice du Réseau

des journalistEs Camerounais pour les Institutions panaFricaines (RECIF) ; le Colonel Jacques Didier Lavenir, Coordonnateur de CPS-AVIP et également expert en matière des ALPC et enfin, Guy Blaise Feugap, en sa qualité de Chargé de la Comunication de la Women International League for Peace and Freedom (WILPF) Cameroon.

Objectifs

Selon l’organisateur de l’atelier de Mbalmayo, la Cameroon Youths and Students Forum for Peace (CAMYOSFOP),l’objectif majeure recherché à travers cet atelier et les autres activités connexes passées ou à venir est l’accélération des processus de ratification du TCA au Cameroun de manière efficace et efficiente, notamment à travers quatre points essentiels que sont : le soutien et la mobilisation des ministères clés ainsi que des législateurs aux fins de finaliser la ratification du TCA en 2017 ; la facilitation et l’amélioration de la coopération et de la communication entre les principales parties prenantes dans la mise en œuvre du Traité ; l’amélioration de la compréhension générale du TCA auprès du grand public et des médias et enfin, l’initiation de la domestication du TCA dans les lois nationales du Cameroun, leur harmonisation avec les obligations existantes ainsi que le renforcement des capacités et connaissances en la matière.

A l’issue de ce marathon intense de deux jours, les professionnels des médias ainsi sensibilisés seront mieux outillés pour abordés au quotidien, sur le terrain ou au sein de leur rédaction, les questions liées au Traité sur le Commerce des Armes.

Notons que c’est le 3 décembre 2014 que le représentant permanent auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour le Cameroun a rendu effectif le dépôt du Traité sur le Commerce des Armes (TCA), devenant ainsi le 124ème Etat au monde et le 29ème sur le continent africain a signé cet instrument parmi les plus importants au monde vu les ravages causés par les armes sur la planète.

Patrick Dongo

Thumbnail Lionel WASSOUMI, Specialist in International Communication and Public Action The precarious security situation in the Northern regions of Cameroon over the years because of the fight against Boko...
Thumbnail After depositing the ATT instrument of ratification at the United Nations Headquarters in New York on June 18, 2018, Cameroon has become the 96th State Party to the ATT in the world. This may...
Thumbnail   Sur quoi précisément a porté la 1ère conférence pour le contrôle des Armes légères et de petit calibre ?La conférence était la première conférence des Etats parties à la convention de Kinshasa sur les...
THE RIGHT TO OWN ARMS IN CAMEROON
vendredi 6 juillet 2018
Thumbnail   Many people around the world own and use arms but we must outline that there are rules and regulations governing an individual to own arms. It is also true that arms are sold just around the corner...
Thumbnail   Arme de petit calibre désigne, dans l'industrie de l'armement, les armes à feu tirant des munitions d'un calibre inférieur à 20 mm. Au-delà, on parlera d'arme de gros calibre. Le calibre d'une arme...

A PROPOS DU RECIF

logo

Réseau des journalistEs Camerounais
pour les Institutions panaFricaines
(RECIF)
Yaoundé, Cameroun
+237 699 951 296
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.recif-cameroun.org

Connexion membres